` menu

Le musée de la Faculté de Médecine de Nancy

 

Créé par la Professeur Antoine Beau, il resta longtemps rue Lionnois, dans le cadre de l'ancienne faculté de médecine, dans des locaux situés au dessus des « salles de thèses ». Quelques « intimes » pouvaient le visiter.

A l'initiative du Professeur Georges Grignon qui succéda, comme « conservateur» à Antoine Beau, les collections furent transférées, en 1996, dans les locaux administratifs de la Faculté de Brabois et réparties en plusieurs salles, grâce au soutien du Doyen Jacques Roland, avec l'aide précieuse de Christiane Pelletier et l'appui financier de l'Association des Chefs de Services hospitaliers.

Ce « nouveau » musée de la Faculté de Médecine de Nancy renferme de nombreuses œuvres : essentiellement des portraits, des bustes, des documents divers et une originale collection de moulages dermatologiques en cire, provenant de l'Hôpital Fournier de Nancy et restaurée grâce au soutien financier des dermatologistes lorrains.

Exposées dans une galerie jouxtant la salle du conseil, dans les deux salles de thèses et dans une salle de réunion, ces collections comportent une cinquantaine de tableaux dont les plus anciens proviennent de la Faculté de Pont-à-Mousson, crée à la fin du 16ème siècle.

Leur valeur historique et artistique vient d'être reconnue par leur classement au Patrimoine mobilier départemental de Meurthe-et-Moselle. Ces œuvres, dont une dizaine ont été classées au niveau national, sont le reflet des hommes qui ont exercé la médecine en Lorraine depuis le début du XVIIème siècle et, particulièrement ceux qui en ont assuré l'enseignement.

Ayant bénéficié récemment d'une présentation plus documentée et chronologique, les collections du musée peuvent faire l'objet de visites, demandées au conservateur qui, avec l'aide d'administrateurs, les commentera dans le cadre d'un « historique » de l'enseignement de la médecine en Lorraine, de Pont-à-Mousson jusqu'à l'actuelle faculté de médecine. Fondée en 1872 par suite du « transfèrement », à Nancy, de la Faculté de Strasbourg, devenue allemande, elle gagnera le site de Brabois en 1975.

Les « Amis du Musée de la Faculté de Médecine de Nancy » s'investissent dans la conservation et la restauration de ce patrimoine.